• Recherches

Tunisie. Un an après, les violences contre les manifestants n'ont toujours pas été punies

, N° d'index: MDE 30/004/2013

Les autorités tunisiennes n'ont toujours pas traduit en justice ceux qui ont agressé et blessé des manifestants et des journalistes lors d'une manifestation organisée à Tunis il y a un an. C'est un signe de l'absence de progrès dans la réforme des services de sécurité et du système judiciaire en Tunisie, contrairement à ce que laissent penser les déclarations du Premier Ministre Ali Laarayedh, qui a affirmé mardi 9 avril 2013 que le dossier du 9 avril 2012 était « clos ».

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?