• Recherches

Tunisie. Libérés mais pas libres. Les anciens prisonniers politiques en Tunisie

, N° d'index: MDE 30/003/2010

En Tunisie, les prisonniers politiques libérés sont loin d'avoir recouvré la liberté. Dès le premier jour de leur libération, ils subissent des mesures arbitraires et oppressantes. Certains sont de nouveau arrêtés et emprisonnés simplement parce qu'ils ont exercé leurs droits à la liberté d'expression, d'association, de réunion et de mouvement. D'autres ne parviennent pas à se faire soigner. Constamment menacés, ils sont nombreux à ne pas pouvoir trouver de travail et tous rencontrent des difficultés pour reconstruire leur vie. Dans ce document, Amnesty International exhorte les autorités tunisiennes à mettre fin au harcèlement et à la stigmatisation dont sont victimes les prisonniers politiques après leur libération.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?