• Recherches

Maroc: Le chef charismatique du mouvement de protestation dans le Rif affirme avoir été frappé par des policiers et pourrait être inculpé d'atteintes à la sûreté de l'État

, N° d'index: MDE 29/6563/2017

Des policiers ont arrêté et passé à tabac le dirigeant de fait du mouvement de protestation sociale qui secoue actuellement la région du Rif, au Maroc, ont déclaré Human Rights Watch et Amnesty International jeudi 22 juin 2017, s'appuyant sur le récit que cet homme a fait à son avocat. Les autorités ont ouvert une enquête sur Nasser Zefzafi, le chef du mouvement de protestation, qu'elles accusent de graves infractions, dont une est passible de la peine de mort et plusieurs semblent avoir un caractère politique.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?