• Recherches

Maroc: Condamnations basées sur des « aveux » douteux - deux Français condamnés ont pourtant infirmé les dépositions en arabe

, N° d'index: MDE 29/5189/2016

Des tribunaux marocains ont récemment condamné deux ressortissants français à des peines de prison, dans des affaires sans lien entre elles, en se fondant sur des « aveux » écrits en arabe, langue qu’ils ne savent pas lire, ont déclaré aujourd’hui Human Rights Watch, la FIDH (Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme) et Amnesty International. À peine en ont-ils entendu le contenu que les deux accusés ont réfuté ces aveux.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?