Maroc et Sahara occidental. Les autorités marocaines doivent rejuger équitablement Zakaria Moumni

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 29/007/2011

Vendredi 3 juin 2011, Amnesty International a appelé les autorités marocaines à ordonner un nouveau procès conforme aux normes internationales d'équité pour Zakaria Moumni, à l'approche de son audience en appel devant la cour de cassation le 9 juin. Zakaria Moumni, ressortissant marocain résidant en France et ancien champion du monde de boxe, a été déclaré coupable sur la base d'« aveux » obtenus sous la torture ou au moyen d'autres mauvais traitements. Lors de son procès, il a en outre été privé d'un droit fondamental de la défense : celui de procéder à un contre-interrogatoire des témoins de l'accusation.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?