• Recherches

Maroc et Sahara occidental. Les autorités doivent libérer un officier à la retraite âgé de 72 ans

, N° d'index: MDE 29/006/2010

Amnesty International déplore que Kaddour Terhzaz, officier à la retraite, soit maintenu en détention arbitraire depuis novembre 2008 uniquement pour avoir exercé de manière légitime son droit à la liberté d'expression. Il a été déclaré coupable au terme d'une procédure inique, en lien avec une lettre qu'il avait adressée au roi Mohamed VI. Amnesty International demande sa libération immédiate et sans condition.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?