• Recherches

Algérie: L’impunité passée et présente

, N° d'index: MDE 28/5468/2016

Bien que l’Algérie ait pris des initiatives positives, les femmes et les filles sont toujours exposées à la discrimination. Les autorités n’ont pas ordonné d’enquêtes sur les atteintes passées et présentes aux droits humains, et elles n’ont rien fait pour permettre aux victimes et à leurs familles d’obtenir justice, vérité et réparations. Les migrants sont toujours exposés à la violence, entre autres atteintes à leurs droits fondamentaux, et les tribunaux continuent de prononcer des condamnations à mort. Les autorités continuent de menacer et de harceler des défenseurs des droits humains, des journalistes et des militants tandis que les lois en vigueur restreignent les droits à la liberté d’expression, d’association et de réunion.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?