• Recherches

Les Émirats arabes unis doivent libérer cinq militants avant les élections

, N° d'index: MDE 25/005/2011

Les autorités émiriennes doivent immédiatement abandonner l'ensemble des poursuites engagées contre cinq militants placés en détention après avoir réclamé plus de droits politiques et de libertés individuelles, et les remettre en liberté avant les élections nationales du 24 septembre 2011, ont déclaré quatre organisations de défense des droits humains jeudi 22 septembre. Amnesty International, le Réseau arabe pour l'information sur les droits de l'homme, Front Line Defenders et Human Rights Watch ont demandé la permission d'assister au procès de ces cinq militants si celui-ci reprend comme prévu le 26 septembre devant la Cour suprême fédérale d'Abou Dhabi.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?