• Campagnes

Syrie. Le frère d'un journaliste syrien est détenu

, N° d'index: MDE 24/078/2011

Amnesty International a appris qu'Imad Walid Kharsa, le frère du journaliste syrien incarcéré Adel Walid Kharsa, était détenu au secret depuis août. L'organisation craint fortement que ces deux hommes ne subissent des actes de torture ou d'autres mauvais traitements.

Action complémentaire sur l'AU 252/11, MDE 24/078/2011 Syrie 22 novembre 2011
ACTION URGENTE
LE FRÈRE D'UN JOURNALISTE SYRIEN EST DÉTENU
Amnesty International a appris qu'Imad Walid Kharsa, le frère du journaliste syrien incarcéré
Adel Walid Kharsa, était détenu au secret depuis août. L'organisation craint fortement que ces
deux hommes ne subissent des actes de torture ou d'autres mauvais traitements.
Selon les informations recueillies par Amnesty International, Imad Walid Kharsa a été arrêté le 24 août dans une
maison où il avait trouvé refuge près de Hama, dans le centre de la Syrie. Des témoins ont indiqué à des proches de
cet homme qu'il aurait été blessé au moment de son arrestation. Amnesty International ignore pourquoi Imad Walid
Kharsa est entré dans la clandestinité. Sa famille ne sait pas quelle section des forces de sécurité l'a arrêté ni où il
est détenu. Elle a obtenu, par voie officieuse, des informations non confirmées selon lesquelles il a été transféré à
Damas à un certain moment, sans plus de détails.
Adel Walid Kharsa, un journaliste indépendant qui couvrait les manifestations contre le régime, a subi deux
arrestations ces derniers mois. Il a été arrêté pour la première fois le 17 août dans une maison de Hama, où il se
cachait après avoir été menacé. Il a été libéré le 23 octobre, après avoir été détenu au secret pendant deux mois à
la section 285, un centre de détention situé à Damas et géré par la Sûreté de l'État. Il a été de nouveau arrêté le
31 octobre alors qu'il se trouvait en voiture au niveau d'un point de contrôle du Renseignement militaire, à Hama.
Sa famille est sans nouvelles de lui depuis son arrestation.
Amnesty International craint qu'Adel Walid Kharsa ne soit détenu uniquement pour avoir exercé son droit à la liberté
d'expression en faisant son travail de journaliste et en couvrant les manifestations antigouvernementales à Hama et
la répression policière dont elles ont fait l'objet. L'organisation ignore si l'arrestation de cet homme est liée à celle
de son frère.
DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS
CI-APRÈS, en arabe, en anglais, en français ou dans votre propre langue :
dites-vous préoccupé par le fait qu'Adel Walid Kharsa et Imad Walid Kharsa, deux frères, sont détenus au secret
respectivement depuis le 31 octobre et le 24 août, et demandez où ils se trouvent ;
exprimez votre inquiétude quant au fait qu'Adel Walid Kharsa est peut-être détenu uniquement en raison de son
travail de journaliste et précisez que, si tel est le cas, Amnesty International le considère comme un prisonnier
d'opinion et demande sa libération immédiate et inconditionnelle ;
exhortez les autorités à veiller à ce que les deux frères soient protégés de la torture et des autres mauvais
traitements, et qu'ils puissent contacter immédiatement leur famille et l'avocat de leur choix et bénéficier des soins
médicaux dont ils pourraient avoir besoin.
ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 JANVIER 2012 À :
Président syrien
Bashar al-Assad
Presidential Palace
Al-Rashid Street
Damascus, Syrie
Fax : +963 11 332 3410
Formule d'appel : Your Excellency, /
Monsieur le Président,
Ministre de l'Intérieur
His Excellency Major General Mohamad
Ibrahim al-Shaar Minister of Interior
‘Abd al-Rahman Shahbandar Street
Damascus
République arabe syrienne
Fax : +963 11 311 0554
Formule d'appel : Your Excellency, /
Monsieur le Ministre,
Copies à :
Ministre des Affaires étrangères
Walid al-Mu'allim
Ministry of Foreign Affairs
al-Rashid Street
Damascus, Syrie
Fax : +963 11 214 6251/2/3
Formule d'appel : Your Excellency, /
Monsieur le Ministre,
Veuillez également adresser des copies aux représentants diplomatiques de la Syrie dans votre pays (adresse(s) à compléter) :
Nom(s), adresse(s), numéro de fax, courriel, formule d'appel.
Vérifiez auprès de votre section s'il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ceci est la première mise à jour de
l'AU 252/11. Pour en savoir plus : http://www.amnesty.org/fr/library/info/MDE24/043/2011/fr.
ACTION URGENTE
LE FRÈRE D'UN JOURNALISTE SYRIEN EST DÉTENU
INFORMATIONS GÉNÉRALES
Les forces de sécurité syriennes procèdent à une vague d'arrestations depuis les manifestations
antigouvernementales et le début des troubles, à la mi-mars. Des personnes considérées comme ayant organisé ou
publiquement soutenu ces mouvements, que ce soit dans un discours lors d'un rassemblement public, dans la
presse, sur Internet ou ailleurs, ont également été appréhendées. Parmi elles figurent des journalistes, des militants
politiques, des défenseurs des droits humains et des imams. Cette vague d'arrestations a contraint un certain
nombre de militants et de journalistes à entrer dans la clandestinité.
Amnesty International a rassemblé des éléments suffisants pour prouver que, dans les centres de détention, les
prisonniers sont souvent interrogés sous la torture afin de déterminer s'ils ont ou non fourni des informations sur les
événements en Syrie à des médias régionaux et internationaux.
Noms : Adel Walid Kharsa, Imad Walid Kharsa
Genre : hommes
Action complémentaire sur l'AU 252/11, MDE 24/078/2011, 22 novembre 2011

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?