Syrie. Sur l'éventualité d'une intervention armée internationale en réponse à l'utilisation d'armes chimiques

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 24/043/2013

Ces derniers jours, un certain nombre de gouvernements ont manifesté leur intention d'entreprendre une action militaire contre le gouvernement syrien, qui aurait utilisé des armes chimiques le 21 août. Des dizaines de civils, dont de nombreux enfants, auraient été tués au cours de ces attaques visant la périphérie de Damas, la capitale de la Syrie. Amnesty International ne condamne ni ne cautionne une intervention armée internationale. Elle ne prend pas non plus position sur la légalité ou la base morale d'une telle action. Dans les situations de conflit armé, Amnesty International cherche à s'assurer que les belligérants respectent le droit international humanitaire et les droits humains.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?