• Campagnes

Arabie saoudite: Action complémentaire: Un militant condamné à la prison et à une peine de flagellation

, N° d'index: MDE 23/2932/2015

Le défenseur saoudien des droits humains Mikhlif bin Daham al Shammari a vu sa condamnation à deux ans de prison et 200 coups de fouet confirmée par une cour d’appel le 2 novembre dernier. Sa peine risque d’être appliquée à tout moment. Le cas échéant, cet homme sera considéré comme un prisonnier d’opinion.