Arabie saoudite. Sheikh al Amr risque d'être condamné à une peine plus lourde en appel

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 23/017/2013

Sheikh Tawfiq Jaber Ibrahim al Amr risque de se voir condamné à une peine plus lourde à l'issue de son procès en appel, qui doit avoir lieu au cours des semaines à venir. Cet homme effectue la peine de trois ans d'emprisonnement à laquelle il a été condamné en décembre 2012, lorsqu'il a refusé une proposition qui lui aurait permis d'être libéré s'il renonçait à prononcer des sermons religieux le vendredi.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?