Qatar. Deux militants détenus au secret sont en danger

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 22/005/2013

Deux défenseurs qatariens des droits humains sont détenus au secret depuis le 22 mars, ce qui les expose au risque de subir des mauvais traitements. Ils auraient été placés en détention à l'isolement au siège central de la police à Doha, la capitale. S'ils sont détenus uniquement pour avoir exercé de manière pacifique leur droit à la liberté d'expression, ces deux hommes sont des prisonniers d'opinion.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?