• Document

Qatar. La peine de Mohammed al Ajami réduite à 15 ans de prison

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 22/004/2013

Le poète qatarien Mohammed al Ajami, détenu depuis novembre 2011, a vu sa condamnation à la réclusion à perpétuité, prononcée pour des « infractions » liées à ses poèmes, réduite à 15 ans d’emprisonnement. Cet homme semble être un prisonnier d’opinion, condamné seulement pour avoir exercé de façon pacifique son droit à la liberté d’expression.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?