• Recherches

Libye. L'arrestation de quatre hommes renforce les craintes d'une répression de la culture amazighe

, N° d'index: MDE 19/001/2011

Jeudi 6 janvier, Amnesty International a appelé les autorités libyennes à révéler sans délai le lieu de détention et le statut au regard de la loi de quatre hommes – deux Libyens et deux Marocains – détenus en Libye vraisemblablement pour avoir mené des activités culturelles ou universitaires relatives aux Amazighs. L'organisation a fait part de sa crainte que ces hommes ne soient détenus uniquement en raison de leur intérêt supposé pour la langue et la culture amazighes, auquel cas ils seraient des prisonniers d'opinion.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?