• Campagnes

Liban : « Disparition » probable / craintes de torture: Ramzi Irani (h), 35 ans

, N° d'index: MDE 18/006/2002

On est sans nouvelles de Ramzi Irani depuis qu’il a quitté son travail pour se rendre chez lui dans le centre Beyrouth, le 7 mai. Cet homme travaille sur les questions estudiantines pour les Forces libanaises (FL) et Amnesty International craint qu’il ne soit détenu au secret et peut-être torturé pour le contraindre à fournir des informations sur les activités des FL. Ramzi Irani est ingénieur et travaille pour la compagnie pétrolière Total. Arrêté à plusieurs reprises au cours des dix dernières années, il aurait été torturé et maltraité tandis qu’il était détenu au secret.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?