• Recherches

Koweït: Les autorités doivent annuler les condamnations qui bafouent la liberté de réunion

, N° d'index: MDE 17/8888/2018

Les autorités koweïtiennes doivent annuler les condamnations prononcées à l’issue d’un procès politique collectif qui a porté atteinte aux droits à la liberté d'expression et de réunion pacifique. Le 8 juillet 2018, la Cour de cassation, la plus haute autorité judiciaire du Koweït, a confirmé la déclaration de culpabilité de 16 membres de l’opposition politique, militants en faveur des droits et autres manifestants, parmi lesquels figurent huit anciens ou actuels députés, sur la base de charges liées à leur participation à une manifestation en 2011.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?