• Recherches

Koweït: I’Augmentation des signes de desespoir chez les bidun met en evidence la cruaute d’une proposition de loi

, N° d'index: MDE 17/1362/2019

Au Koweït, une nouvelle proposition de loi concernant la question de la communauté bidun apatride risque de renforcer et de perpétuer les discriminations et la marginalisation pratiquées par l’État depuis plusieurs décennies, a indiqué Amnesty International mercredi 20 novembre. Si elle était adoptée, cette nouvelle loi contraindrait en effet les bidun à abandonner leur demande d’accès à la nationalité koweïtienne, pour laquelle ils luttent depuis de nombreuses années, afin de préserver leur survie socioéconomique à court terme. Les autorités koweïtiennes doivent enfin garantir la mise en place d’une solution humaine, durable et globale aux difficultés rencontrées par les bidun.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?