Israël et territoires palestiniens occupés. Le blocus de Gaza : une sanction collective

Par ÉFAI, , N° d'index: MDE 15/021/2008

La bande de Gaza s'enfonce dans une crise humanitaire. Celle-ci ne résulte pas d'une catastrophe naturelle : elle a été provoquée par l'homme et aurait pu être évitée. Depuis que le blocus israélien a été renforcé en juin 2007, la population – 1,5 million de Palestiniens – est piégée et ses ressources sont très limitées. Environ 80 p. cent de cette population dépend du filet d'aide internationale que le gouvernement israélien autorise à entrer. Même les personnes qui ont besoin de traitements médicaux urgents non disponibles à Gaza se voient souvent empêcher de partir. Ce document recense différents exemples de personnes et de groupes qui ont été victimes de telles situations.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?