Israël et territoires palestiniens occupés. Un défenseur des droits humains n'a pas accès à un avocat. Hassan Karajah

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 15/002/2013

Le 4 février dernier, le défenseur palestinien des droits humains Hassan Karajah a vu sa période d'interrogatoire prolongée de neuf jours par un tribunal militaire israélien. De plus, il n'a pas le droit de s'entretenir avec un avocat jusqu'au 6 février, sur ordre des services de sécurité.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?