• Recherches

Irak. Samar Saad Abdullah. Risque d'exécution à l'issue d'un procès inique

, N° d'index: MDE 14/030/2009

Samar Saad Abdullah, une jeune femme de vingt-sept ans, risque d'être exécutée à tout moment. Condamnée à mort pour meurtre en 2005, elle a vu sa peine confirmée en 2007. Ella a déclaré que des policiers lui avaient extorqué des « aveux » sous la torture, mais que c'est en fait son fiancé qui a tué ses proches afin de voler son oncle. Or, son fiancé n'a jamais été arrêté. Dans le présent cas d'appel, Amnesty International prie les autorités irakiennes d'empêcher l'exécution de tous les condamnés à mort et d'ouvrir une enquête sur les allégations de torture de Samar Saad Abdullah.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?