Irak. Des manifestants arrêtés et porté disparus risquent la torture.

Par AILRC-FR, , N° d'index: MDE 14/022/2011

Firas Ali, militant politique irakien, a été arrêté le 13 avril vers 14 heures à Bagdad, dans les bureaux de la Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak. Haidar Shihab Ahmad Abdel Latif, un manifestant, aurait été arrêté le 1er avril sur la place Tahrir, à Bagdad. On ignore où ces deux hommes se trouvent. Amnesty International craint que ces hommes et d'autres militants arrêtés ne risquent fort d'être torturés.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?