Rechercher

Iran: Le droit à l’eau potable doit être garanti et les manifestants pacifiques du Khuzestan doivent être libérés

Index Number: MDE 13/8756/2018

Les autorités iraniennes doivent procéder à une enquête impartiale et approfondie sur l’attitude des forces de sécurité, qui, selon certaines informations, auraient fait usage d’une force injustifiée et excessive, dont un usage éventuel d’armes à feu, contre des manifestants pour la plupart non violents qui revendiquaient leur droit à disposer d’une eau potable, lors des mouvements de protestation qui ont récemment eu lieu dans la province du Khuzestan, a déclaré Amnesty International vendredi 6 juillet 2018.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • Arabic
  • English
  • French
  • Persian
Télécharger le PDF