• Recherches

Iran: Les autorités doivent cesser de jouer avec la vie d’un militant en grève de la faim

, N° d'index: MDE 13/5414/2017

Les autorités iraniennes mettent en grand danger la vie d’Arash Sadeghi, un défenseur des droits humains emprisonné. Elles doivent le libérer sans délai, de même que son épouse, Golrokh Ebrahimi Iraee, a déclaré Amnesty International le lundi 2 janvier. Plus de deux mois après le début de sa grève de la faim, Arash Sadeghi est toujours incarcéré dans la prison d'Evin, à Téhéran, alors que, selon certaines sources, il vomit du sang et présente de graves troubles respiratoires, cardiaques, rénaux et gastro-intestinaux.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?