• Campagnes

Iran. Une femme condamnée à la lapidation continue à risquer la mort. Sakineh Mohammadi Ashtiani

, N° d'index: MDE 13/075/2010

Sakineh Mohammadi Ashtiani, 43 ans, mère de deux enfants, est détenue dans le quartier des condamnés à mort de la prison de Tabriz (nord-ouest de l'Iran). Le 8 juillet 2010, l'ambassade d'Iran à Londres a annoncé qu'elle ne serait pas tuée par lapidation, mais il est encore possible qu'elle soit exécutée, par lapidation ou par d'autres moyens.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?