• Recherches

L'Iran doit libérer les journalistes détenus en tant que prisonniers d'opinion et lever l'ensemble des restrictions imposées à la liberté d'information. Déclaration conjointe d'Amnesty International et d'ARTICLE 19

, N° d'index: MDE 13/046/2010

À l'approche de la Journée mondiale pour la liberté de la presse le 3 mai, deux importantes organisations de défense des droits humains – Amnesty International et ARTICLE 19 – appellent les autorités iraniennes à libérer les journalistes et blogueurs prisonniers d'opinion, détenus par dizaines en Iran pour avoir exercé leur droit à la liberté d'expression ; les deux organisations demandent en outre aux autorités de lever l'ensemble des restrictions relatives à la liberté d'expression et au droit à l'information, de plus en plus nombreuses depuis l'élection présidentielle controversée de juin 2009.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?