Iran. Une défenseure des droits humains emprisonnée. Narges Mohammadi

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 13/026/2012

La défenseure iranienne des droits humains Narges Mohammadi, mère de deux enfants en bas âge, a commencé à purger sa peine de six ans d'emprisonnement à la prison d'Evin (Téhéran). Amnesty International considère cette femme comme une prisonnière d'opinion et demande donc sa libération immédiate et inconditionnelle.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?