• Document

Iran. Il faut garantir des procès équitables aux personnes accusées du meurtre de scientifiques spécialistes du nucléaire et mettre fin à la pratique des « aveux » télévisés

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 13/015/2013

Amnesty International est préoccupée par l'annonce récente selon laquelle 18 personnes accusées d'avoir assassiné des scientifiques et des universitaires iraniens spécialistes du nucléaire allaient être jugées après les festivités de Norouz (nouvel an iranien). Elle exhorte les autorités iraniennes à veiller à ce que leur procès respecte le droit international et les normes internationales relatives à l'équité, et exclut le recours à la peine de mort. En particulier, le tribunal ne doit pas retenir à titre de preuve les « aveux » des accusés diffusés à la télévision.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?