Iran. Des prisonniers politiques appartenant à la minorité arabe ahwazie ne doivent pas être exécutés

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 13/007/2013

Il faut que la justice iranienne casse les condamnations à mort de cinq membres de la minorité arabe ahwazie d'Iran et annule leur exécution, ont déclaré Amnesty International et Human Rights Watch jeudi 24 janvier. Les peines, prononcées par un tribunal révolutionnaire, ont été confirmées par la Cour suprême le 9 janvier 2013.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?