• Recherches

Iran. Les autorités doivent empêcher l'exécution de prisonniers politiques, kurdes pour la plupart

, N° d'index: MDE 13/007/2010

Amnesty International demande aux autorités iraniennes de renoncer à exécuter 17 membres de la minorité kurde iranienne, dont une femme Zeynab Jalalian, tous condamnés à mort après avoir été reconnus coupables d'infractions à caractère politique. L'organisation redoute qu'ils ne soient exécutés à tout moment, d'autant que deux autres Kurdes ont été mis à mort en Iran ces derniers mois. La dernière exécution concernait Fasih Yasmini, exécuté à Khoy le 6 janvier 2010.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?