Iran. Les autorités doivent annuler l'exécution imminente de trois condamnés à mort

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 13/003/2013

Amnesty International est plus que préoccupée par des informations reçues récemment selon lesquelles la mise à mort de trois prisonniers serait imminente. Il s'agit de deux hommes issus de la minorité kurde d'Iran, Zaniar Moradi et Loghman Moradi, et d'un membre de la minorité azérie, Yunes Aghayan, qui est également un fidèle de la communauté religieuse d'Ahl-e Haqq (Gens de la Vérité). L'organisation appelle les autorités iraniennes à suspendre leur exécution et à commuer les peines capitales prononcées à leur encontre. Ces hommes doivent être rejugés dans le cadre d'une procédure totalement conforme aux normes internationales d'équité, excluant le recours à la peine de mort.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?