• Campagnes

Iran. Un homme exécuté, sept autres personnes toujours en danger

, N° d'index: MDE 13/002/2011

Ali Saremi (ou Sarami) a été exécuté le 28 décembre 2010 à la prison d'Evin, à Téhéran, sans avoir été prévenu à l'avance. Il avait été condamné à mort en décembre 2009 pour « inimitié à l'égard de Dieu » en raison de son appartenance présumée à un groupe d'opposition interdit, l'Organisation iranienne des moudjahidin du peuple (OIMP). Sept autres personnes accusées d'avoir des liens avec cette organisation sont également sous le coup d'une condamnation à mort. Il existe des raisons de penser que toutes ces personnes ont subi des procès iniques.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?