• Recherches

Égypte: L'interdiction de voyager est systématiquement utilisée pour réduire au silence les défenseurs des droits humains

, N° d'index: MDE 12/3432/2016

L'interdiction de voyager prononcée contre Gamal Eid le 4 février 2016 représente le dernier épisode en date d'une longue série de restrictions arbitraires sur les déplacements imposées à des militants et défenseurs des droits humains de premier plan. Amnesty International, le Réseau euro-méditerranéen des droits humains, Front Line Defenders, Human Rights Watch, l'IFEX, l'Observatoire pour la protection des défenseurs des droits humains (programme conjoint de la FIDH et de l’OMCT), People In Need et Solidar condamnent cette répression manifeste exercée par les autorités égyptiennes contre la société civile indépendante.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?