Égypte. La condamnation d'un présentateur pour « insulte au président » est un nouveau coup porté à la liberté d'expression

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 12/033/2012

La condamnation, le 22 octobre, d'un présentateur de la télévision égyptienne pour « insulte au président » est un nouveau coup porté à la liberté d'expression, a déclaré Amnesty International.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?