• Campagnes

Égypte : Craintes pour la sécurité / craintes de torture ou de mauvais traitements / nouveau motif de préoccupation : détention administrative

, N° d'index: MDE 12/030/2002

Amnesty International était sans nouvelles d’Aziza Abbas Muhammad depuis deux mois. Le 7 septembre, son avocat a été autorisé pour la première fois à lui rendre visite en détention. Après son arrestation le 8 juillet, elle aurait été détenue au secret pendant six semaines environ, au siège du Service de renseignements de la sûreté de l'État, situé place Lazoghli au Caire. Elle a ensuite été transférée à la prison pour femmes de Qanatir, où elle est maintenue en détention administrative en vertu de la législation d’exception.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?