Égypte. Un défenseur des droits humains risque d'être renvoyé de force. Abdel Moneim Adam Suleiman

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 12/016/2012

Les autorités égyptiennes ont arrêté un réfugié darfourien et pourraient le renvoyer au Soudan, apparemment en raison de ses activités militantes en faveur des réfugiés et des migrants en Égypte. En cas d'expulsion, cet homme risquerait fortement de subir des actes de torture ou d'autres mauvais traitements.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?