Égypte. Amnesty International dénonce les peines de mort prononcées après les violences commises lors d'un match de football

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 12/014/2013

Amnesty International réprouve vivement les condamnations à mort prononcées le 9 mars 2013 contre 21 personnes à l'issue des procès liés aux violences commises à Port-Saïd lors d'un match de football. Les audiences qui ont mené à ces condamnations à la peine capitale semblent avoir été plus motivées par la volonté de faire de quelques personnes des boucs émissaires que par l'espoir d'apporter des réponses sur ce qu'il s'est passé le jour du match et sur le rôle que les autorités ont pu jouer.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?