• Campagnes

Bahreïn: CHARGES ABANDONNÉES - EBRAHIM SHARIF RESTE EN LIBERTÉ

, N° d'index: MDE 11/5159/2016

La peine d’un an d’emprisonnement du militant politique bahreïnite Ebrahim Sharif a été confirmée le 7 novembre par la Cour d’appel. Il reste en liberté, ayant déjà passé un an en prison lorsqu’il a été libéré, le 11 juillet. Le 13 novembre, le ministère public a retenu de nouvelles charges contre lui, qui ont ensuite été abandonnées, le 23 novembre.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?