• Campagnes

Bahreïn: UN NOUVEAU CHEF D’ACCUSATION RETENU CONTRE NABEEL RAJAB

, N° d'index: MDE 11/4451/2016

Le procès du défenseur des droits humains bahreïnite Nabeel Rajab, jugé pour « diffusion de fausses rumeurs en temps de guerre » et « outrage aux pouvoirs publics » en raison de messages publiés sur Twitter en 2015, a débuté le 12 juillet. Lors de la première audience, un nouveau chef d’accusation, « insulte envers un pays étranger », a également été retenu contre lui. Le procès a été renvoyé au 2 août.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?