Bahreïn. Des peines de prison sévères prononcées contre des membres de l'opposition

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 11/036/2011

Quatorze personnalités de l'opposition qui ont organisé les manifestations de février et mars à Bahreïn et y ont participé ont été condamnées, sur la base d'accusations vagues liées au terrorisme, à des peines de prison très sévères ; sept de ces personnes ont été condamnées à la réclusion à perpétuité. Leur procès, à caractère politique, s'est déroulé devant un tribunal militaire et les règles d'équité n'ont pas été respectées.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?