• Recherches

Neuf mesures que les États doivent prendre contre la détention secrète dans le monde

, N° d'index: IOR 41/015/2010

Mercredi 2 juin 2010, des experts des Nations unies dans le domaine des droits humains doivent présenter au Conseil des droits de l'homme des Nations unies à Genève (Suisse) leur étude conjointe sur les pratiques mondiales de détention secrète au nom de la lutte contre le terrorisme. Amnesty International, la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH), Human Rights Watch et la Commission internationale de juristes (CIJ) appellent toutes les délégations auprès du Conseil à engager un débat de fond sur la manière de mettre un terme à cette pratique répandue dans le monde entier et de garantir que les responsables de tels agissements aient à rendre compte de leurs actes.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?