• Recherches

Nations unies. Rio+20 doit affirmer le caractère juridiquement contraignant des droits à l'eau et à l'assainissement – sans qu'aucun territoire n'en soit arbitrairement exclu

, N° d'index: IOR 40/014/2012

Amnesty International tient à saluer le projet de réaffirmer les droits à l'eau et à l'assainissement lors de la Conférence des Nations unies sur le développement durable (Rio+20). Toutefois, l'organisation craint fortement que la formulation actuelle du projet de document final ne mette en cause la reconnaissance juridique des droits à l'eau et à l'assainissement, qui sont pourtant essentiels à la vie, à la dignité et au développement durable.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?