Croatie. Les autorités doivent garantir la liberté de réunion

Par ÉFAI, , N° d'index: EUR 64/004/2010

Amnesty International est préoccupée par le grand nombre d'arrestations et de brèves détentions durant la manifestation pacifique qui a eu lieu à Zagreb le 15 juillet 2010, au cours de laquelle au moins 140 personnes auraient été arrêtées. L'organisation craint qu'il ne s'agisse là d'une restriction injustifiée du droit à la liberté de réunion pacifique. Étant donné que de nouveaux appels à manifester ont été lancés, elle prie instamment les autorités croates de garantir le droit à la liberté de réunion.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?