• Campagnes

Ouzbékistan: Action complémentaire : Craintes de torture / craintes pour la sécurité

, N° d'index: EUR 62/019/2001

Un certain nombre de membres du Réseau d'Actions urgentes ont reçu une réponse standard des autorités ouzbèkes, dans laquelle elles affirment que Youssouf Djoumaïev a été arrêté pour avoir appelé au djihad (guerre sainte) contre le gouvernement dans ses poèmes. Amnesty International pense que ces accusations sont dénuées de tout fondement, et que Youssouf Djoumaïev a été appréhendé uniquement pour avoir exercé son droit à la liberté d'expression. Selon des sources non officielles, le procureur général a demandé sa liberation.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?