• Campagnes

Ouzbékistan: Détention arbitraire / craintes pour la sécurité / craintes de torture

, N° d'index: EUR 62/004/2001

Depuis le 17 mars, Rahima Akhmadalieva est détenue dans une cellule au sous-sol du ministère de l’Intérieur, dans la capitale Tachkent, dans le but, selon certaines informations, de contraindre son mari à se rendre à la police. Cette femme aurait des problèmes cardiaques pour lesquelles elle doit prendre régulièrement des médicaments, dont elle est privée actuellement.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?