• Recherches

Ouzbékistan : une artiste poursuivie pour diffamation et outrage

, N° d'index: EUR 62/002/2010

Amnesty International est préoccupée par les charges de diffamation et d'outrage qui ont été retenues contre Oumida Ahmedova, une journaliste et documentariste de premier plan dont l'œuvre rend compte de la vie quotidienne en Ouzbékistan. Une audience doit avoir lieu le 9 février devant le tribunal du district de Mirabad, dans la capitale, Tachkent. Si elle est déclarée coupable, Oumida Ahmedova risque d'être condamnée à une peine pouvant aller jusqu'à trois ans d'emprisonnement. En cas de condamnation, Amnesty International la considèrerait comme une prisonnière d'opinion, détenue uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d'expression. L'organisation exhorte les autorités ouzbèkes à abandonner les charges retenues contre elle.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?