• Campagnes

Tadjikistan: DES DIRIGEANTS DE L'OPPOSITION ARRÊTÉS RISQUENT D'ÊTRE VICTIMES DE TORTURE

, N° d'index: EUR 60/2465/2015

Treize membres du Parti de la renaissance islamique du Tadjikistan (PRI) arrêtés les 16 et 17 septembre et accusés par les autorités d'être impliqués dans des violences armées risquent d'être victimes d'actes de torture et de faire l'objet d'un procès inique. Ces arrestations surviennent alors que les membres du PRI sont, depuis plusieurs années, victimes de harcèlement et alors que le ministère de la Justice a ordonné la dissolution du parti en août.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?