Tadjikistan. Le Tadjikistan doit clarifier la situation de suspects détenus au secret

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 60/010/2012

Amnesty International craint pour la sécurité d'Abdoulvossi Latipov (également connu sous le nom de Kori Vosit), ancien membre de l'opposition tadjike unifiée qui aurait été renvoyé de force depuis la Russie vers le Tadjikistan à la fin du mois d'octobre 2012. Son avocat au Tadjikistan a déclaré à Amnesty International qu'il pensait qu'Abdoulvossi Latipov était détenu au secret par les forces de l'ordre dans la capitale du Tadjikistan, Douchanbé. Il craint que son client ne soit soumis à des tortures et à d'autres mauvais traitements visant à lui extorquer des aveux ou à le forcer à accuser d'autres personnes.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?