Kazakhstan. Des Ouzbeks risquent la torture s'ils sont renvoyés dans leur pays

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 57/002/2011

Le 9 juin, le Kazakhstan a extradé 28 Ouzbeks vers l'Ouzbékistan, où ils risquent réellement d'être torturés. Quatre autres Ouzbeks pourraient également faire l'objet d'un retour forcé dans leur pays. Les femmes et les enfants de ces 32 hommes risquent aussi une extradition.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?