Géorgie. Douche froide pour des manifestants de l'opposition

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 56/002/2012

Les autorités géorgiennes doivent permettre aux militants de l'opposition d'exercer pacifiquement leur droit à la liberté d'expression et de réunion, a déclaré Amnesty International vendredi 4 mai.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?